Annonces
  • Juillet, Mois de notre prospérité financière par la faveur divine Ps 127:2
  • 3 jours de jeûnes : Vendredi, samedi et dimanche, Toutes les semaines de Juillet

Mettre Dieu en premier pour prospérer

Prophète Zadi Zozoro

Nous avons vu dans la première partie de cet enseignement la mentalité des personnes qui réussissent. Nous avons compris que la richesse était d'abord une question de mentalité. Les personnes qui réussissent adoptent une façon de penser qui produit la richesse. Maintenant voyons comment bâtir la richesse.
Dans cette seconde partie de notre enseignement nous aborderons la manière de produire des richesses.
Cet enseignement n'est pas un cours d'économie sur les domaines qui sont les plus porteurs. Notre étude porte sur les principes bibliques de la production de richesses. Nous présenterons par notre enseignement comment prospérer selon les principes divins.



1. Chercher le Royaume des Cieux

Dans notre étude, nous aborderons comme première clé la recherche du Royaume des Cieux.
A ses disciples qui s'inquiétaient pour leurs besoins financiers, Jésus donne une clé importante de la prospérité: celle de leurs priorités.
En effet l'ordre des priorités d'une personne affecte sa vie. Et Jésus d'expliquer à ses disciples que leurs priorités doivent être le Royaume et la justice de Dieu. C'est à cette condition que ceux ci recevront toutes les richesses dont ils ont besoin.


La première clé de la richesse pour l'enfant de Dieu c'est de mettre Dieu en première place. Il y aune dimension importante de la richesse qui est accordée aux enfants de Dieu. C'est la dimension de l'alliance avec Dieu. Et par cette alliance, ce n'est pas leur travail, leurs efforts qui les met en possession de la richesse mais la faveur divine.
C'est dans ce sens qu’Israël a possédé un pays qu'il n'a pas construit.

 

 Il y a une alliance avec Dieu qui te rendra prospère au-delà de tes pensées comme le dit Moïse dans Deuteronome 8:17 "Garde-toi de dire en ton cœur: Ma force et la puissance de ma main m`ont acquis ces richesses. 18 Souviens-toi de l`Éternel, ton Dieu, car c`est lui qui te donnera de la force pour les acquérir, afin de confirmer, comme il le fait aujourd`hui, son alliance qu`il a jurée à tes pères."
Donc par ce texte nous comprenons trois choses importantes qu'il est bien de relever.

 



a. Ce ne sont pas nos capacités qui nous donnent la richesse



Plusieurs personnes réussissent à des concours, obtiennent la richesse et pensent que cela est dû à leurs capacités.
La réussite n'est pas le résultat de la force c'est un don divin. Nous ne disons pas par conséquent qu'il ne faut pas travailler mais que même après avoir travaillé, si Dieu n'intervient pas, nous échouerons.

Par exemple une personne peut travailler dur dans un champ pour cultiver le sol, mais s’il ne tombe pas de pluie, son ouvrage sera vain. Salomon exprime cette idée dans Ecclesiaste 9:11 quand il dit "J`ai encore vu sous le soleil que la course n`est point aux agiles ni la guerre aux vaillants, ni le pain aux sages, ni la richesse aux intelligents, ni la faveur aux savants; car tout dépend pour eux du temps et des circonstances."

Donc outre les lois de l'excellence, de la diligence, si nous n'avons pas la faveur divine, nous échouerons.

 



b. La richesse que nous avons est la confirmation de l'alliance que nous avons avec Dieu

 



Notre richesse fait partie d'une alliance que Dieu a tissé avec nous par la mort de Christ à la croix. En effet par sa mort, le Seigneur nous a rendu héritier de la promesse faite à Abraham. Ainsi ce ne sont pas nos efforts qui nous octroient les richesses mais c'est la fidélité divine qui nous met en possession de nos droits.

Ainsi, il y a une mentalité que le fils et la fille du Roi doit avoir c'est que l'argent n'est pas le seul moyen d'acquisition. En effet certaines personnes quand elles pensent à une chose qu'elles doivent acquérir prennent comme référence son prix. Et quand le montant est élevé elles se disent qu'elles ne pourront pas l'avoir. Or dans le système économique de Dieu, il y a d'autres étalons d'échanges que sont la foi et la grâce.
Par exemple combien ont coûté les maisons qu’Israël a occupées à Canaan? Cela ne leur a rien coûté car c'est la grâce qui le leur a accordé.
Quel est le prix des pains ayant nourri les 5000 personnes? La réponse est que c'est la foi qui l'a acquis.

 



c. Dieu active cette alliance en nous donnant la force

 



Cependant même si ce ne sont pas nos efforts qui nous donnent la richesse, l'alliance divine est activée par une force que nous déployons qui permet à Dieu d'activer son alliance. En effet une alliance exige de chaque partie qu'elle remplisse certaines conditions qui activent l'alliance.
Il y a des forces que nous devons activer pour obtenir la richesse promise. Il ne suffit pas de prier et d'attendre. Le Seigneur n'accorde pas la richesse en réponse à la prière mais à la démonstration d'une force appliquée. Ainsi quand nous prions, le Seigneur ne nous donne pas la richesse mais il nous donne la force qui produit la richesse.

 



Après ces trois points revenons maintenant à notre première loi de la richesse: la première place à Dieu. Pour cela il faut comprendre un principe clé de la richesse, celui de l'intendance.

Tout ce que la terre a est à Dieu. Tout ce qui existe est à lui, c'est la raison pour laquelle nous l'appelons Seigneur. Le mot Seigneur signifie qu'il est le propriétaire de tous.  David est d'avis avec cela quand il dit dans le Psaume 24:1 " A l`Éternel la terre et ce qu`elle renferme, Le monde et ceux qui l`habitent!"

 



Donc tout ce qui existe est à lui ainsi si nous comprenons cela il y a au moins deux incidences à ce passage.
Le premier c'est qu'étant donné que tout est à lui, il peut la donner à qui il veut sans avoir à rendre compte à qui que ce soit.
Deuxièmement comme tout est à lui, alors rien ne nous appartient. Nos voitures, nos habits, nos entreprises tout est à lui.
Ainsi l'une des clés de la richesse consiste à bien gérer ce qui est à lui et qu'il nous a confié. Or pour y arriver, il faut le mettre en première place. Le Seigneur est le premier et il n'aime pas être relégué au second rang. Ceux qui veulent prospérer doivent faire de lui le Premier dans leurs vies.

 



Comment mettons nous Dieu à la première place?



1. Quels est notre réelle soif?

 



Si nous cherchons l'argent pour nous enrichir comme une fin alors Dieu n'est pas notre priorité. L'homme le plus sage et le plus riche de la terre a donné un exemple à suivre. Dans un songe le Seigneur lui a demandé ce qu'il voulait. La réponse de Salomon a été la clé de sa richesse. En effet il a demandé la sagesse afin de mieux accomplir la mission que le Seigneur lui a confiée.


Il a mis Dieu en première position dans sa vie et pour cette raison il a prospéré.
Si ta soif c'est de glorifier Dieu, que ton travail ou ton entreprise est pour toi un moyen de faire son œuvre le Seigneur te bénira et te multipliera.


Anne la mère de Samuel a compris ce mystère. En effet elle priait pour avoir un enfant sans succès. Elle priait parce que sa rivale la rayait. Elle a donc prié et pleuré afin d'avoir un enfant sans succès. Mais le jour où Dieu a été sa priorité, la stérilité a été brisée. Dieu doit être notre priorité, notre but. Nous connaissons tous le Psaume 37: 4 qui dit  "Fais de l`Éternel tes délices, Et il te donnera ce que ton cœur désire."


Notre priorité détermine notre possession. Si Dieu est ta priorité, si c'est lui qui fait l'objet de tes délices, tu obtiendras la soif de ton cœur.

Le principe de la première place rendue à Dieu a fait que plusieurs personnes ont perdu la grâce qui était la leur. Si Dieu n'est pas ta priorité, il ne fera pas de toi sa priorité. C'est aussi simple que cela. Et en outre celui qui gère mal les biens qui lui ont été confié risque de les perdre. Nous connaissons tous comment Adam a perdu le jardin. Il a mal géré ce qui lui a été confié, alors il l'a perdu.



 Dans sa gestion, il n'a pas donné à Dieu la première place. Il a voulu lui même occuper cette place il a été frappé pour cette raison. En effet dans tous ce que Dieu nous donne, il se trouve un interdit, une chose qui lui est réservée. C'est sa part qui lui revient en tant que Seigneur. Celui qui touche à cela déclare qu'il ne reconnaît pas Dieu comme le propriétaire et s'expose alors au jugement.

Conclusion

Notre enseignement nous a montré que la prospérité est un don divin. Dieu veut que tu prospères, cependant il te donnera ce que tu désires si tu le positionnes en première place.

Met le Seigneur à la première place dans ta vie et tu obtiendras ce que ton coeur désire

Laissez-nous un commentaire

Dernier video

Comment bâtir sa foi 1 ?
Comment bâtir sa foi 1 ?

L'importance des connexions divines
L'importance des connexions divines

Le Seigneur nous a appelé à régner, à avoir un impact positif…


La puissance de l'action de grâce
La puissance de l'action de grâce

L’action de grâce est le fait d’exprimer notre gratitude…